CLAIRE

« À VÉLO DANS PARIS, ON DÉPASSE LES TAXIS » JE RALLIE ENFIN L’ARRIVÉE APRÈS UNE COURSE CONTRE LA MONTRE DES PLUS STYLÉES. CÉLESTE M’ATTEND DEVANT LE LABORATOIRE DE CUISINE DE CLAIRE, ÇA TOMBE À PIC, J’AI UNE PETITE FRINGALE. CLAIRE, C’EST NOTRE MARY POPPINS DES FOURNEAUX QUI A SORTI DE SON SAC « CHICKEN BACON LETTUCE », UN PLAT QU’ELLE CONCOCTE DEPUIS PLUS D’UN AN. UNE RECETTE FÉMININE ET PUISSANTE QU’ELLE NOUS DÉLIVRE DANS SES CUISINES.

« BIEN MANGER C’EST LE DÉBUT DU BONHEUR ! »

Du bonheur, Claire en a à revendre, et c’est sur son plan de travail qu’elle aime le partager. A 11 ans, elle créait son premier restaurant éphémère à la Réunion, « L’ami Croque », où son frère et sa clique étaient des clients très assidus.

« TU APPRENDRAS À PAYER TES FOURNISSEURS, ME RÉPÉTAIT MA MÈRE, EN DÉCOUVRANT LE FRIGO VIDE. »

Après des études d’avocate, Claire connaît clairement ses obligations mais « elle préférera éplucher les patates » exerçant le plus beau de ses droits : Faire ce qui lui plaît. CHICKEN BACON LETTUCE ne tardera pas à pointer le bout de son bec !

Ses origines basques sont les prémices d’une belle histoire. Celle que Claire écrit avec détermination en se forgeant une expérience pointue et un tempérament d’acier. Aujourd’hui, elle est diplômée d’un CAP et fière d’avoir passé du temps dans certaines cuisines. Notamment celle de Christian Constant, son mentor…

Claire nous explique qu’au début, elle réalisait des buffets pour des amis, pour parfois 200 personnes, SEULE, et dans la petite cuisine de son appartement parisien. Pas facile, mais impossible n’est pas français pour cette Superwoman. Le bouche à oreille et le collectif No More Penguins, lancent son projet à vitesse grand V et la partie traiteur prend le pas sur sa vie.

« AUJOURD’HUI, CBL A UN SUPER RÉSEAU ! JE TRAVAILLE POUR DES BOITES QUI ORGANISENT DES DÉFILÉS, POUR LA FASHION WEEK, LE FOODING… J’AI FAIT DES BUFFETS POUR FACEBOOK, GOOGLE, LE PALAIS DE TOKYO… MAIS MAINTENANT, JE VEUX PÉRENNISER MON ENTREPRISE.  »

Un projet qui ne va donc pas continuer en solo mais bel et bien en équipe :

« JE M’ASSOCIE AVEC MON AMIE MARIE, POUR PROFESSIONNALISER CBL, POUR GRANDIR ET POUR ME CONSACRER À LA MEILLEURE PARTIE : LA BOUFFE ! »

POULET, TRANCHE DE LARD, SALADE ? On adore mais pourquoi ? Ce n’est pas vraiment gastronomique ?

« CHICKEN BACON LETTUCE REPREND MES INITIALES MAIS JE NE SUIS PAS DANS UN ÉGO-TRIP, AU CONTRAIRE. J’AIME CES 3 PRODUITS, SIMPLES, TRÈS VISUELS, ET EN ADÉQUATION AVEC LE CÔTÉ SNACK FOOD QUE J’AIME FAIRE. ET EN ANGLAIS BIEN SÛR, ÇA S’EXPORTE MIEUX ! »

On sent que Claire se projette, qu’elle porte son projet pour le mener quelque part et on veut savoir où. On lui propose le sac ou le parapluie de Mary Poppins pour partir loin… Sans hésiter, Claire s’approprie le sac nous avouant son côté quelque peu casse-cou.

« EN PLUS DE MES COUTEAUX, MA VESTE DE CUISINE ET MA MANDOLINE JAPONAISE, J’AI IMPÉRATIVEMENT BESOIN DE PANSEMENTS. »

Mais Claire est aussi gourmande et en plus du sac elle prend le parapluie. Elle nous révèle alors son rêve d’ouvrir un deli, et de l’exporter un jour aux États-Unis, pourquoi pas à Los Angeles avec un gang de filles…

« JE N’AIME ET NE VEUX TRAVAILLER QU’AVEC DES NANAS. »

Ça a le mérite d’être clair. Claire est précise dans sa cuisine et dans ses idées. Elle a le coup de couteau net et une volonté de fer. Elle nous raconte quelques expériences malheureuses et des souvenirs de brigades pas très drôles. Le gang de nanas est un concept qui nous plaît.

« C’EST UN PARTI PRIS POUR CBL. TOUTES CELLES AVEC QUI J’AI BOSSÉ SONT DES NANAS MOTIVÉES, PERFECTIONNISTES ET CONSCIENCIEUSES. J’ADORE ! »

Claire se décrit comme la version agneau du chef, elle ne veut pas reproduire le schéma de ce qu’elle a vécu, elle aime bosser avec des gens qui en veulent et qui ne comptent pas leurs heures. Quand on la voit, tout sourire, on ne doute pas que c’est un chef, sympa, animée par ce qu’elle fait mais qui recherche une vraie dynamique et une dynamique féminine.

Elle termine par enfiler sa veste de cuisine en nous dévoilant ses petits secrets, ses inspirations israéliennes, son goût prononcé pour le citron et le miel … Elle nous met l’eau à la bouche.

Céleste & Agathe.

Pour se faire titiller les papilles c’est par .

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s