MANON

JAMAIS TRÈS EN RETARD MAIS TOUJOURS UN PEU, CÉLESTE ET MOI ARRIVONS À LA GRANDE MOSQUÉE DE PARIS, PRÊTES À EN DÉCOUDRE AVEC NOTRE PREMIÈRE MARY POPPINS : MANON.

Manon, créatrice de bijoux, nous donne rendez-vous à la Grande Mosquée de Paris, lieu que Céleste découvre avec fascination. Quand on écoute les histoires de Manon, on se rend compte que les mosaïques multicolores qui nous entourent lui collent à la peau et que nous ne sommes pas là par hasard !

Au bout de 10 min, nous découvrons l’univers de Manon, son rêve d’enfant de devenir cosmonaute et d’aller sur la lune. Une fille un poil rêveuse : la tête dans les étoiles, mais les pieds bien sur terre lorsqu’il s’agit de son projet.

« Es-tu fière d’être une nana ou aurais-tu préféré être un mec ? »

Manon porte les cheveux courts à merveille et raconte fièrement ses années collège à poncer les terrains de basket. Nous partageons toutes les trois un passé de garçon manqué ce qui crée indéniablement des liens ! Et pourtant… Manon est heureuse d’être une femme, qui plus est entrepreneuse.

« CE N’EST PAS TOUJOURS FACILE DE SE LANCER, DE SE FAIRE CONFIANCE. IL NE FAUT PAS FAIRE DE GÉNÉRALITÉS, MAIS C’EST UN SENTIMENT QUE J’AI : TROP PEU DE NANAS OSENT ! »

Elle nous propose de changer la signature de Marypopzine pour « Les femmes qui ont plus d’une couille dans leur sac… » ! Fou rire.

En tout cas Manon en a de l’aplomb, elle a créé SUGAR CRABS, une marque de bijoux colorés. On veut en savoir plus :

« D’où te vient cette créativité ? » « DE LOIN ! »

Petite elle fabriquait des monstres en matériaux de récup’ et des robes en ballons de baudruche pour ses Barbies. Tout ce qui l’entoure est source d’inspiration : des formes géométriques aux azulejos portugais, les associations de couleurs dénichées sur Pinterest et les gens dans la rue.

« LA CRÉATION EST UN PROCESSUS TRÈS LENT, UNE VRAIE GYMNASTIQUE, RIEN N’EST ÉVIDENT NI AUTOMATIQUE. »

Manon travaille sur des nouveaux modèles de bijoux en laiton, pour cela il faut faire les dessins sur ordinateur avant de passer à la découpe. Du coup elle prend des cours sur Illustrator avec la Mairie de Paris.

« GRÂCE A SUGAR CRABS J’APPRENDS PLEIN DE NOUVELLES CHOSES : LA COMMUNICATION, LE COMMERCE, LA PHOTOGRAPHIE… AVOIR UN PROJET PERSONNEL C’EST ACQUÉRIR DES COMPÉTENCES QUE JAMAIS TU N’AURAIS PENSÉES AVOIR. ÇA ME BOOSTE, C’EST TRÈS ENRICHISSANT. »

Les bijoux de Manon portent tous des noms, comme une façon de donner vie à ses créations : Frida, Sallie, Aneth, Simone, Agathe !

Pendant que je prends le melon, Manon nous avoue qu’elle est complètement accro à ses stats Etsy. Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Agathe et Céleste

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s